Activité # Football et immigration : l'exemple de la France

Document 1 Kopa le mineur "polak"

D'origine polonaise, Raymond Kopa est né en 1931 à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais), il est descendu au fond de la mine dans sa jeunesse et y a perdu la phalange d’un doigt de la main dans un accident.

 

Document 2 Platini, le "rital" de Joeuf

Le père de Michel, Aldo Platini, est un fils d'immigré italien (originaire de Novare dans le Piémont) venu s'installer en Lorraine après la Première Guerre mondiale. Ces racines italiennes marquent Michel Platini dès son enfance, influant sur sa carrière sportive et son choix de jouer pour la Juventus FC.

 

Document 3 Zidane, le "beur" de Marseille

Issu d'une famille d'origine algérienne, Zinédine Zidane compte trois frères et une sœur. Ses parents sont originaires de Kabylie en Algérie. Ainsi, Zidane possède la double nationalité franco-algérienne. Son père, Smaïl Zidane est arrivé en France le 17 septembre 1953 pour venir travailler en tant qu'ouvrier. Zinédine Zidane naît le 23 juin 1972 à Marseille. Depuis la fin des années 1960, la famille Zidane est implantée dans la cité de La Castellane, quartier défavorisé de la ville où vivent environ 6000 habitants issus de l'immigration : Maghrébins, noirs africains, espagnols et quelques comoriens.

 

Document 4 Football et immigration

Parmi les sports nés en même temps que l’ère capitaliste et industrielle du XIX e siècle, le football est sans doute celui qui a le mieux épousé l’évolution historique des cent cinquante dernières années. Pendant que son frère, le rugby, allait devenir le sport d’équipe prisé par les classes aisées, le football allait rapidement être adopté, comme spectacle puis comme pratique, par la classe ouvrière. Il est donc normal que les origines des populations de footballeurs aient reflété les migrations successives de ce siècle.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’évolution démographique de l’équipe de France, dont les joueurs doivent posséder la nationalité française, témoigne, avec un décalage chronologique logique, des courants migratoires successifs du XXe siècle. Mis à part certains joueurs originaires des territoires d’outre-mer et des colonies, la plupart d’entre eux étaient des footballeurs qui avaient émigré vers l’Hexagone pour exercer cette profession. Il s’agissait notamment de footballeurs sud-américains ou d’Europe centrale, réputés pour leur talent. À partir des années de guerre, le nombre de joueurs d’origine polonaise augmenta dans des proportions notables parmi la population des footballeurs professionnels. Il s’agissait, dans tous les cas, d’hommes venus très jeunes ou nés en France. Dans le même temps apparurent aussi de nombreux joueurs d’origine italienne, issus en particulier des bassins miniers et sidérurgiques de Lorraine, de la banlieue parisienne ou de la région de Marseille.

Douze ans plus tard, Zinedine Zidane, international français, marquait deux buts en finale de la Coupe du monde contre le Brésil. L’équipe de France remportait une victoire historique. Sur les Champs-Élysées, puis à l’Élysée, fut célébrée une équipe “black-blanc-beur”, dans laquelle coulait du sang africain (Marcel Desailly, Patrick Vieira), espagnol (Fabien Barthez, Vincent Candela), antillais (Bernard Diomède, Thierry Henry), guyanais (Bernard Lama), calédonien (Christian Karembeu), portugais (Robert Pires), argentin (David Trezeguet), arménien (Youri Djorkaeff, Alain Boghossian). Et aussi basque, breton, normand, languedocien. Les hommes politiques s’emparèrent de la victoire pour chanter la France qui gagne. Ceux que cela gênait se turent.

 

1. Quelles sont les 3 pays d'origine de ces 3 très grands joueurs français ? (Documents 1, 2 et 3)

2. Montre que Kopa et Zidane sont issus d'une famille ouvrière. (Documents 1 et 3)

3. Quelles sont les 3 régions ouvrières françaises d'où sont originaires Kopa, Platini et Zidane ? (Documents 1, 2 et 3)

4. Quel choix fait le père de Zidane en pleine guerre d'Algérie ?  (Document 3)

5. Montre que Zidane habitait enfant un quartier populaire et métissé de Marseille. (Document 3)

6. Grâce au 1er § du document 4, explique pourquoi le football est un sport populaire qui a attiré logiquement beaucoup de jeunes issus de l'immigration.

7. Explique le lien entre ouvrier et immigré (document 4).

8. A partir du 2ème § du document 4, indique de quelles régions du monde venaient principalement nos immigrés donc nos joueurs de football ?

9. Grâce au dernier § du document 4, explique l'expression équipe "black, blanc, beur".

10. D'après toi, pourquoi peut-on dire que la victoire en coupe du monde en 1998 a donné une image positive et assumée de l'immigration en France.

11. Explique la dernière phrase du document 4 : " Ceux que cela gênait se turent."

Retour à l'accueil