Activité 5ème # La Renaissance à travers le château de Chenonceau

Document 1 Le château au Moyen-Age

Le château s'annonce par une royale avenue d'ormeaux et de platanes qui a près d'un kilomètre de longueur, et qui conduit à lavant-cour, gardée par deux sphinx. Là nous entrons dans la première des enceintes fortifiées de la vieille forteresse des Marques, autrefois défendue de trois côtés par de larges douves, et protégée sur le quatrième par des bâtiments et des murailles. La seconde enceinte, située sur le bord du cher, et entourée des trois autres côtés par des fossés profonds, renfermait le château-fort et le donjon, assis sur un tertre factice bien au-dessus des inondations de la rivière. Le système de défense était complété, dans le lit même du Cher, par un moulin fortifié, bâti sur des piles puissantes pour protéger les approches de la place. Tel était l'ensemble de la vieille forteresse des Marques. Thomas Bohier respecta le donjon et les principales lignes de défense, mais il rasa l'ancien château, et il en fit bâtir un nouveau sur les piles du moulin.

1. Dans la partie du document soulignée, relève les 7 mots qui montrent que le bâtiment était un château.

2. A quoi pouvait donc servir ce château ?

3. Que reste-il aujourd'hui de l'ancien château ?

4. Qu'y avait-il au départ sur les piles de pont qui emjambe le Cher avant l'apparition d'une nouvelle construction ?

Document 2 Le château à la Renaissance

Le 8 février 1513, Thomas Bohier, receveur général des finances de Normandie, futur intendant général des Finances du roi de France, devient l'unique propriétaire du château. Il va réhabiliter la Tour des Marques en lui donnant un aspect plus moderne, dans le goût Renaissance, grâce au percement de larges fenêtres à meneaux et l'ajout d'un clocheton. Le logis Renaissance est constitué d'un corps de logis carré de deux étages (plus un sous-sol) flanqué de tourelles d'angle, construit entre 1513 et 1521 sur les puissantes assises de l'ancien moulin bordant naguère la rive droite. Celui-ci est prolongé d'un corps de bâtiment de deux étages qui s'appuie sur la façade sud du logis, construit en 1560 par Philibert Delorme dans un style déjà presque classique, et reposant sur un pont de cinq arches enjambant le Cher. L'étage inférieur est notamment occupé par une galerie. On accède au rez-de-chaussée du corps de logis principal par un escalier suivit d'un petit pont.

5. En quelle année et à quel siècle Thomas Bohier est-il devenu le propriétaire du château ?

6. Que fait-il dans la Tour des Marques qui va donner au bâtiment un côté moderne ?

7. Combien d'étages compte la nouvelle construction ?

Document 3 Le château aujourd'hui (vue en 3 D)

8. Quelles sont les deux objets d'arts que l'on retrouve sur les mur de cette chambre (clique ici)

9. Comment étaient chauffées les pièces ?

10. Décrivez la cheminée.

11. A quoi pouvait servir cette galerie ? (clique ici)

12. Regarde le chateau de l'extérieur. Le château a-t-il un côté défensif comme au Moyen-Age. Justifie. (clique ici)

13. Regarde le jardin. Comment est-il organisé ?

14. Quel lieu amusant a-t-on créé ? (clique ici)

Retour à l'accueil